- Hide menu

NOS CORPS COQUILLES

Création à la Faïencerie-Théâtre de Creil le 8 novembre 2013 à 20h30

Comment, à partir d’extraits d’un texte destiné au théâtre, créer un forme courte de 30 minutes ?

Les soliloques de la jeune fille de dix ans sont intrinsèquement poétiques et musicaux. Ils sont chargés d’un univers trouble et décalé. La richesse de la langue de Stéphanie Marchais en fait une partition foisonnante dans laquelle Christophe Ruetsch va puiser son inspiration et faire émerger une partition originale. Il en naîtra une forme autonome, musicale et expérimentale chantée par la comédienne Géraldine Martineau, dont la voix posée et chaude contraste avec son physique juvénile et diaphane. Une scénographie organique et évolutive sera l’écrin ouaté des deux interprètes. Un sol de tourbe légère accompagnera les mouvements de la chanteuse, puis une pluie fine transformera progressivement la terre en boue collante et diffusant une odeur d’humus. Les éclairages rasants seront structurés par les nuages de particules, puis illumineront les gouttes d’eau pour révéler les reflets de la boue. Nous traverserons un univers musical éclectique du lyrico-électronique à la comptine envoûtante en passant par des passages exclusivement instrumentaux, numériques et acoustiques. Nous créerons un ensemble visuel et sonore immersif à l’instar d’artistes telles que Bjork, Emilie Simon, Obel ou Camille…

Mise en scène : Thibault Rossigneux / Voix : Géraldine Martineau / Composition & Interprétation : Christophe Ruestch
Scénographie : Rachel Marcus & Xavier Hollebecq / Création vidéo : Arthur Gordon / Direction Technique : Ugo Mechri / Chargée de Production : Pauline Derycke / Production : La Faïencerie Théâtre de Creil / les sens des mots

=> Dossier de présentation – Nos corps coquilles

=> Bande Annonce – Nos corps coquilles

capture nos cc