- Hide menu

BINÔME EDITION #7

visuel_binome_7

CRÉATION AU FESTIVAL D’AVIGNON – COUR MINERALE – DU 18 AU 22 JUILLET 2016 à 17h30

Cette année, binôme est accueilli à l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, dans la Cour minérale :

  • Lundi 18 juillet Irrépressible, de Kevin Keiss*, écrit à la suite de sa rencontre avec Perrine Roux, chercheure en santé publique pour la réduction des risques liés aux conduites addictives (INSERM).
  • Mardi 19 juillet Un gamin au jardin de Daniel Danis**, écrit à la suite de sa rencontre avec Stéphane Sarrade, directeur de recherche en chimie durable (CEA).
  • Mercredi 20 juillet REPRISE Atlantides de Jean-René Lemoine écrit à la suite de sa rencontre avec Florence Sylvestre paléoclimatologue (IRD – CEREGE).
  • Jeudi 21 juillet Ultimes cérémonies de Catherine Zambon, écrit à la suite de sa rencontre avec Anne-Virginie Salsac, chargée de recherche en biomécanique des fluides (CNRS-UTC).
  • Vendredi 22 juillet Effondrement(s) de Lucie Depauw, écrit à la suite de sa rencontre avec Isabelle Contrucci, ingénieure de recherches en auscultation des sols (INERIS).

* Kevin Keiss sera également programmé au Festival d’Avignon au Théâtre Benoît XII du 6 au 10 juillet avec son texte Ceux qui errent ne se trompent pas, mis en scène par Maëlle Poésy.
** Daniel Danis est représenté par l’Arche, agence théâtrale. www.arche-editeur.com

 Réservation en ligne sur Eventbrite / Informations : binome.resa@gmail.com – 07 83 59 42 66

Découvrez la bande-annonce du cru 2016 !

Binôme édition #7 – Bande Annonce from les sens des mots on Vimeo.

Table ronde – Ecrire sous la contrainte

Dans le cadre des rendez-vous du Conservatoire du Grand Avignon – SACD

visu ecrire sous la contrainte

►Samedi 16 juillet 2016 à 17h30 (durée 1h)
Au Conservatoire 1-3 rue du Général Leclerc 84000 Avignon
1-3, rue du Général Leclerc 84000 Avignon
►Modérateur : Gwenola David
Intervenants : Gustave Akakpo, Alexandra Badea, Emmanuel Bourdieu, Daniel Danis, Simon Grangeat, Pauline Peyrade, Virginie Thirion
► On entend par contrainte une « obligation librement choisie. » Il ne s’agit donc pas d’une gêne, mais d’une restriction consentie. Elle peut revêtir différentes formes, du sonnet aux règles du théâtre classique, de l’écriture automatique aux contraintes de l’Oulipo, la contrainte est intimement liée au procédé littéraire. L’écriture sous la contrainte incite à repenser la création, elle ne jaillit plus d’un mystère mais répond à un protocole défini. Elle inverse la procédure habituelle, on ne part pas d’une idée pour aller au mot, on part d’une consigne pour aller à l’idée. En changeant le mode d’exploitation de ses idées, en obligeant un auteur à sortir d’un schéma de création consacré, la contrainte peut–elle devenir libératrice ? La relation entre écriture et contrainte engage donc à se questionner sur la logique interne de l’acte d’écriture, sur les principes générateurs de l’œuvre. Dans le cadre d’une rencontre publique, nous nous proposons d’interroger la relation qui unit contrainte et écriture.

Conception : Thibault Rossigneux

Mises en lecture et interprétation : Sandrine Lanno, Thibault Rossigneux, Florian Sitbon et Paola Secret

Musique : Christophe Ruetsch

Technique : Jules Poucet

Production / Diffusion / Presse : Gaspard Vandromme, Sylvie Desbois et Antoine Gautier

Une production les sens des mots

Avec le soutien de la SACD, l’Inserm, le CEA, l’IRD, le CEREGE le CNRS, l’INERIS, la Région Bourgogne-Franche-Comté et en partenariat avec la CASDEN, l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, le Festival d’Avignon, la Région PACA, Culture Sciences proarti et la Faïencerie-Théâtre de Creil.

Remerciements Amandine Bergé – l’Arche Editeur, Benoît Laffont, Simone Landauer et Nathalie Verlomme.