@2019 par LSDM - contact@lessensdesmots.eu - 07 83 59 42 66

Extrêmophile

Extrêmophile est une immersion en eaux profondes, une plongée dans les fissures de la conscience d’un chef de cabinet ministériel ambitieux et refoulé, d’un soldat pilote de drones déresponsabilisé et d’une jeune scientifique désabusée qui a renoncé à la recherche au profit de l’industrie. Découvrez un Atlantide envoûtant où scintillent les micros organismes des tréfonds marins, les lasers des backrooms et les rayons infrarouges des armes à distances.

«Tu avances aveuglée par une lumière qui vient d’ailleurs
Tu subis un algorithme décisionnel aléatoire en faisant semblant que c’est ton choix»

«Tu as perdu le contrôle sur ton drone
Tu reprends la main sur ta vie»

Compagnie les sens des mots

Texte d’Alexandra Badea paru chez l’Arche éditeur
Mise en scène de Thibault Rossigneux
Avec : Samuel Churin, Katarzyna Krotki, Anthony Roullier
Collaboration artistique : Alexandra Badea
Collaboration scientifique : Christophe Pradere
Création lumière, scénographie et effets spéciaux : Thibault Rossigneux et Xavier Hollebecq
Création musicale : Christophe Ruetsch et Jules Poucet
Direction technique : Jules Poucet
Costumes : Camille de Galzain

A partir de 14 ans / Durée : 1h30

Presse

«Le spectacle est tout à fait maîtrisé et défendu par des comédiens qui jouent en beauté la vie contre la déshumanisation.» Gilles Costaz - Webtheatre


« La technologie et le sensible s’unissent dans cette mise en scène et font naître un spectacle surprenant, politique et profondément poétique.» Elisabeth Naud - Théâtre du Blog


« La pièce prépare un beau champ de réflexion sur la société moderne avec ses enjeux tout en laissant apercevoir le drame qui se joue en arrière-plan. Bravo !» Xenia Ivanova - Le Souffleur

Extrêmophile, une production les sens des mots, financée dans le cadre du programme arts et sciences de l’IdEx Bordeaux avec le soutien de l’I2M-TREFLE, de l’IRD, du Théâtre L’Echangeur de Bagnolet, de la Faïencerie-Théâtre de Creil, de l’Université de Bordeaux, de la Région Bourgogne-Franche Comté, de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté et du Conseil départemental du Doubs, avec le soutien logistique de la Mairie de Bordeaux et avec l’aide à la résidence du Citron Jaune, des Scènes du Jura, du Théâtre National Bordeaux Aquitaine et du CDN de Besançon.