@2019 par LSDM - contact@lessensdesmots.eu - 07 83 59 42 66

les garçons ne pleurent pas

Alex est un chanteur à minettes. Sa guitare est sa meilleure arme pour séduire les filles et s’affirmer comme homme. Enfant un peu trop sensible, il a toujours eu peur de ne pas être reconnu par ses pairs comme l’un des leurs. Son tableau de chasse lui permet de construire sa légende. Mais sa pose de prédateur est perturbée par ses échanges avec son amie Manon qui le sensibilise au mouvement #metoo…

les garçons ne pleurent pas aborde avec humour et tendresse le statut de l’homme hétérosexuel dans une société qui évolue plus vite que lui.
Au cours d’un concert, Alexandre, chanteur à minettes, voit ses certitudes bousculées.

"Je suis un tombeur
Elle tombe un peu plus bas à chaque fois qu’un d’entre nous la possède
Je ne vais pas me défiler
Je ne serai pas impuissant
Je vais assurer
Je vais faire péter les résistances
Je suis Han Solo qui plaque Leia contre le mur du Faucon Millenium
Je suis Indiana Jones qui rattrape la blonde avec son fouet
Je suis James Bond qui claque le cul des filles
Elle dit non mais ça veut dire oui.
Elle ne sait pas totalement ce qu’elle veut, ça fait partie du jeu.
Voilà le genre de choses qui se baladaient dans ma tronche, quand j’étais con."

Compagnie les sens des mots
De Julie Ménard et Thibault Rossigneux
Mise en scène Thibault Rossigneux
Avec Charly Marty en alternance avec Frédéric Losseroy

A partir de 14 ans / Durée : 1h

« Avec les garçons ne pleurent pas j’ai voulu aborder avec humour et tendresse la perte des certitudes d’un séducteur au cours d’un concert donné dans l’intimité d’une cave…
Pour interpréter cet hétéro bousculé par une remise en cause de l’image qu’il s’est construite, j’ai eu envie de travailler avec Charly Marty qui est à la fois drôle et sensible. Ses reprises de tubes sont les témoins de son parcours maladroit, de son enfance timide à sa virilité claironnée. Avec le format concert nous abordons, dans un premier temps, avec légèreté notre sujet pour ensuite basculer dans la prise de conscience grinçante et essentielle.
La scénographie et la création lumière minimalistes créent une intimité immédiate et accompagne la plongée troublante d’Alex et des contradictions qui le constituent. »

Thibault Rossigneux

directeur artistique de les sens des mots

co-auteur et metteur en scène du spectacle

Une production les sens des mots, en coproduction avec le Festival de Caves. La compagnie est soutenue par la Région Bougogne Franche-Comté et le département du Doubs.